Accueil > Gedit > Mes outils

Mes outils

Dernier ajout : 2 août 2009.

Articles de cette rubrique

    2 août 2009

  • L’installation de mes outils pour Metapost et LaTeX avec Gedit

    Besoin d’une installation complète de A à Z sous Ubuntu ?


    Si c’est votre cas, je vous conseille vivement de lire ceci. Et même pour une installation partielle, vous pourrez facilement adapter.

    Vous pourrez non seulement installer mes outils pour Gedit mais aussi tout ce qui tourne autour de professor, professorGUI.

    La suite de cet article sert néanmoins d’explication pour mieux comprendre les étapes de l’installation.

    Pré-requis


    - Avoir installé les paquets de la texlive. Ne pas hésiter par installer la texlive-full pour commencer, quitte à enlever ensuite quelques paquets inutiles comme les langues.
    - Avoir installé le logiciel Xcas/Giac de bernard Parisse.
    - Si vous n’avez pas de texmf perso, en voici un. Il faut suffit de décompresser l’archive texmf.zip dans votre home et de lancer un petit mktexlsr.

    Installation des outils de compilation et d’édition


    - Télécharger le fichier gedit.zip.
    - Extraire cet archive et en vérifier le contenu : snippets et extraits de code. Attention : si vous avez vos propres raccourcis, vous devez supprimer la partie snippets/ pour qu’elle n’écrase pas vos propres fichiers.
    - Recopier le dossier gedit/ dans le dossier .config situé dans son dossier personnel. Si ce dossier n’existe pas encore, le créer.

    Activation des greffons nécessaires de Gedit


    - Dans Gedit, aller dans "Edition-> Préférences"
    - Choisir l’onglet "Greffons".
    - Cocher les greffons :

    • Outils externes
    • Extraits de code

    A noter que Gedit dispose d’un greffon "LatexPlugin" permettant de faciliter l’édition et la compilation de documents LaTeX. Libre à vous de l’installer ou nous. Personnellement, il ne me sert pas et encombre la fenêtre Gedit d’une barre d’outils supplémentaire.

    Personnalisation de l’installation


    Après avoir redémarré Gedit, vous pourrez désormais accéder facilement à ces outils pour les modifier si besoin.

    Dans le menu "Outils" apparaissent les outils de compilation. Vous pourrez les modifier ou en créer d’autres en accédant à "Outils->Outils externes".

    De même, dans le menu "Outils->Gérer les extraits de code", vous aurez accès à tous les raccourcis déjà présents.

    Prise en charge du langage Metapost par Gedit


    Metapost n’est pas un langage initialement reconnu par Gedit. Cependant, on peut simplement le rajouter. Cela permettra notamment de disposer d’une coloration syntaxique.

    Les fichiers nécessaires sont ici.

    - Copier le fichier metapost.lang dans le répertoire : /.local/share/gtksourceview-3.0/language-specs . On créera si besoin ce répertoire.
    - Copier metapost.xml dans le répertoire : /.local/share/mime/packages
    - Ouvrir un terminal et lancer les commandes suivantes :

    cd .local/share/
    update-mime-database mime

  • 6 juillet 2009

  • Editer un fichier Metapost sous Gedit

    Editer un fichier Metapost se fait facilement en utilisant les extraits de code de Gedit. Je rappelle que j’utilise pleinement le fichier geometriesyr16.mp de Christophe Poulain.

    L’installation


    L’ensemble de l’installation est décrite ici.

    Créer la base d’un fichier mp


    Il faut tout d’abord créer un fichier (vide) d’extension mp. Ceci permettra d’activer les extraits de code de Metapost.

    J’ai créé le raccourci "mpfile" dont voici le code :

    input geometriesyr16.mp ;
    input dlf_texperso.mp;
    input dlf_couleurs.mp;

    %------------------------------------------------------------------------
    % Figure 1
    %------------------------------------------------------------------------

    u:=1cm;
    figure(-8u,-8u,10u,8u);

    $1

    fin;
    %-----------------------------------------------------------------------




    %-----------------------------------------------------------------------
    end;

    Pour l’utiliser,
    - je tape dans le fichier vide : mpfile TAB
    - le code apparait
    - le curseur se positionne à l’endroit où l’on doit mettre le code de la figure.

    D’autres raccourcis

    En tapant sur Ctrl-Space, on accède à l’ensemble des raccourcis disponibles.

    On peut facilement les éditer, les modifier voire les supprimer en allant dans le menu "Outils->Gérer les extraits de code".

    Un autre raccourci important est "mpfig" qui permet de rajouter le code de base d’une figure supplémentaire :

    %-------------------------------------------------------------------------
    % Figure
    %------------------------------------------------------------------------
    u:=1cm;
    figure (-8u,-8u,8u,8u);



    fin;
    %-----------------------------------------------------------------------

    Compilation


    Pour compiler, on tape sur la touche F12 :
    - s’il n’y a pas d’erreurs de compilation, un fichier pdf s’ouvre avec la liste des figures créées.
    - s’il y a une erreur, le fichier log s’ouvre sur la ligne du message d’erreur. En retapant sur F12, le fichier mp s’ouvre sur la ligne d’erreur.

    Le visualiseur choisi est Evince. Il a l’avantage de mémoriser la dernière page ouverte, ce qui facilite la mise au point d’un document.


  • Editer un fichier LaTeX sous Gedit

    Pour éditer facilement un fichier LaTeX sous Gedit, j’utilise pleinement le greffon "Extraits de codes".

    Cet outil me paraît maintenant indispensable pour taper rapidement un texte mathématique.

    On trouvera des explications sur ce greffon ici.

    Une vidéo de présentation


    Le lien ci-dessous une vidéo de présentation de l’utilisation de Gedit et de mes outils pour éditer un document LaTeX :

    Vous trouverez ici une version téléchargeable de cette vidéo.

    L’installation


    L’ensemble de l’installation est expliquée ici.

    Créer la base d’un fichier


    Il faut commencer par enregistrer un fichier (vide) d’extension tex. Ceci permettra d’activer les extraits de code de LaTeX.

    Ensuite, il faut rajouter le squelette du fichier, ce qui correspond à un modèle.

    Comme exemple, voici le raccourci "ds" qui me permet de créer un devoir surveillé en mode portrait.

    Dans le fichier vide, je tape : ds TAB.

    Le code suivant est inclus :

    \inputentete-ds.tex
    %\usepackage[xcas]pro-courbes

    %--------------------------- Entête et pied de page
    \newpagestylemain%
    \headrule
    \setheadrule1pt
    \sethead\bf \Large Nom :\bf \Large Devoir nº 1.1\bf \Large Classe
    \footrule
    \setfootrule1pt
    \setfootD. Le Fur\thepage / \pagerefLastPage

    \begindocument
    \pagestylemain

    %%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
    %%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%
    \section5 points

    \enddocument

    On note qu’est sélectionné le numéro du devoir qui par défaut est 1.1. Après l’avoir changé, je tape sur TAB et je change la classe. Je retape sur TAB et le curseur se positionne sur le premier exercice.

    A noter que ce fichier ne compilera pas chez vous car il fait appel au fichier personnel entete-ds.tex.

    Libre à vous de créer vos propres modèles.

    Un premier exemple : créer une fraction


    Ainsi, j’ai créé le raccourci "fr" dont voici le code :

    \dfrac{$1}{$2}$0

    Pour l’utiliser,
    - je tape : fr TAB
    - le code \dfrac{}{} apparait
    - le curseur est au numérateur : je tape la valeur
    - je tape : TAB
    - le code est au dénominateur : je tape la valeur
    - je tape : TAB
    - le curseur se positionne à la fin.

    Deuxième exemple : équation réduite d’une tangente


    De même, j’ai crée le raccourci "eqtan" dont voici le code :


    L’équation réduite de $ (T_$1:A)$ est de la forme : $ (T_$1) : y = f’(x_$1)(x-x_$1)+f(x_$1)$\\\\
    avec
    \\begintabular[t]l
    $x_$1= $0$\\\\
    $f(x_$1)=$\\\\
    $f’(x_$1)=$\\\\
    \\endtabular

    D’où $ (T_$1) : y = $\\\\

    Pour l’utiliser,
    - je tape eqtan TAB
    - je choisis de changer ou non le paramètre initialisé par défaut à A.
    - les occurrences sont ajustées.
    - le curseur se place à l’endroit du $0


    L’équation réduite de $ (T_E)$ est de la forme : $ (T_E) : y = f’(x_E)(x-x_E)+f(x_E)$\\
    avec
    \begintabular[t]l
    $x_E= $\\
    $f(x_E)=$\\
    $f’(x_E)=$\\
    \endtabular

    D’où $ (T_E) : y = $\\

    Les extraits de code de Professor


    L’ensemble des raccourcis de professor (et donc de tablor) sont déjà créés.

    Ceux-ci incluent directement un exemple de l’environnement choisi sans utilisation des paramètres Gedit.

    Ne pas oublier de rajouter dans l’entête le paquet nécessaire à la compilation !

    Utilisation des extraits de code


    Pour voir l’ensemble des extraits de code disponibles, on tape : Ctrl-Space.

    De même, pour trouver l’ensemble des extraits de code commençant par co, on tape : co Ctrl-Space.

    Pour gérer les extraits de code, on accède au menu "Outils-> Gérer les extraits de code". Vous pourrez alors visualiser renommer, modifier, supprimer, créer des extraits de code.

    Compilation avec pdflatex


    Pour complier avec pdflatex, on tape sur F4.
    - S’il n’y a pas d’erreurs de compilation, le fichier pdf s’affiche.
    - En cas d’erreur, le fichier log s’ouvre sur la première ligne d’erreur. En rappuyant sur F4, le fichier tex s’ouvre sur la ligne d’erreur.

    Compilation avec dvips


    Pour complier avec dvips, on tape sur F5.
    - S’il n’y a pas d’erreurs de compilation, le fichier pdf s’affiche.
    - En cas d’erreur, le fichier log s’ouvre sur la première ligne d’erreur. En rappuyant sur F5, le fichier tex s’ouvre sur la ligne d’erreur.

    Le visualiseur pdf choisi est Evince. Il a en effet l’avantage de mémoriser la dernière page lue, ce qui facilite la mise au point.