Accueil > Professor.sty > Professor et les éditeurs de texte

Professor et les éditeurs de texte

Dernier ajout : 7 mars 2010.

Articles de cette rubrique

    7 mars 2010

  • Professor et TeXworks

    TeXworks est un nouvel éditeur LaTeX très prometteur.

    Tout d’abord, il a le mérite de fonctionner sur tout type de système.

    Ensuite, il fournit une synchronisation entre le fichier source, qui s’affiche sur la gauche de l’écran, et le fichier pdf de sortie.

    Enfin, il possède de nombreuses possibilités pour l’édition avec notamment la complétion. Pour en savoir plus, je vous conseille de lire ce manuel en français.

    J’ai écrit quelques fichiers contenant les complétions correspondant à l’outil Professor. Il vous suffit de télécharger cette archive et de l’extraire dans le répertoire ".TeXworks/completion".

    Les noms des raccourcis commencent par "pro". Pour avoir la liste, il suffit de regarder les fichiers pro-*.txt inclus dans l’archive.


  • 10 février 2009

  • Professor, tablor et emacs

    Comme dans les autres éditeurs, le principe est d’utiliser les extraits de code.

    Emacs et yasnippet


    Sous les conseils de Philippe Ivaldi, c’est actuellement la solution recommandée : yasnippet

    Emacs, tempo et LaTex


    Principe

    tempo permet de définir des raccourcis et une touche magique pour faciliter la complétion.

    La doc sur tempo est ici :

    manuel tempo

    Attention : c’est un fichier au format texi. Il faut l’ouvrir dans emacs puis taper :

    La config vient de :

    Philippe Ivaldi

    Dans .emacs

    Il faut commencer par écrire quelques lignes dans son .emacs :

    Ensuite, il faut créer quelques fichiers.

    pi-tempo-abbrev.el

    Placer ce fichier dans son répertoire emacs local.

    pi-tempo-abbrev.el

    latex-tempo.el

    C’est ici que vous placez vos raccourcis personnels. Voici mon fichier par exemple :

    latex-tempo.el

    Comment ça marche ?


    Les environnements simples

    Ici, du classique qu’on retrouve ailleurs.
    On entre ceci dans latex-tempo :

    et quand on tape "enu" puis F3, on obtient :

    Les commandes simples

    Par exemple, avec ceci dans latex-tempo :

    quand vous tapez "lin" vous obtenez de quoi écrire la limite d’une suite :

    Vous aurez remarqué que pour afficher une contre-oblique \ il faut en taper deux dans tempo car c’est un caractère protégé.

    Vous pouvez entrer des commandes plus longues (aussi longues que vous voulez). Par exmeple, voici un code pour obtenir un préambule pour mes textes au format paysage en multicolonnage :

    Il me suffit alors de taper "pays" puis F3 et le tour est joué...
    Le "p" indique la place du curseur après affichage du tag.

    Si on en place plusieurs, on passe d’un "p" à l’autre à l’aide de "S-right" ou "S-left" selon les cas (voir lignes ajoutées dans .emacs).
    Le symbole S représente la touche "super", c’est-à-dire l’icône windows. Il faudra adapter pour mac.

    Interaction avec le minibuffer

    Quand il y a de nombreux champs à remplir et qu’il est difficile de se souvenir de leur ordre (c’est le cas des environnements tablor et professor !), on s’aide du minibuffer (merci à Phil Pham pour les tuyaux).

    On tape "TV" puis F3. Dans le buffer s’affiche

    et dans le minibuffer on me pose une question :

    Je tape "-infinity" par exemple. Alors l’affichage dans le buffer progresse et une nouvelle question dans le minibuffer apparaît.

    Les caractères importants sont :
    - "n>" pour passer à la ligne ;
    - "p" pour placer le texte enregistré dans le minibuffer ;
    - ne pas oublier que \ et " sont protégés, dont il faut les précéder d’une \ pour les afficher.
    le minibuffer


  • 8 février 2009

  • Professor et Gedit

    Gedit est l’éditeur par défaut d’Ubuntu. Il a l’avantage d’être à la fois puissant et facile à configurer. C’est mon éditeur préféré !!!!!

    Il ne fait peut-être pas tout ce que fait un éditeur comme Emacs mais est largement suffisamment pour l’énorme majorité des utilisateurs.

    Gedit n’est pas un éditeur dédié à LaTex comme Kile par exemple. Il gère un grand nombre de langages, notamment LaTeX, et on peut le configurer pour qu’il gère aussi Metapost, utilisé dans Professor.

    Pour l’édition, Gedit dispose des extraits de code. Par le biais de raccourcis, on inclut rapidement autant d’extraits de code que l’on veut,, ceux-ci pouvant être paramétrables.

    Pour la compilation, Gedit gère des outils externes. Ce sont des scripts permettant d’exécuter les commandes souhaitées.

    Pour en savoir plus, se reporter à la rubrique Gedit de ce site.

    Vous y trouverez une configuration complète incluant notamment Professor.

    A noter que le greffon de Gedit Latexplugin existe pour l’édition de document latex. Personnellement, je ne l’utilise pas.


  • Professor et TeXmacs

    Pour les adeptes de TeXmacs, Emmanuël Corcelle a concocté un bien joli plugin permettant d’utiliser Professor.sty facilement.

    Je vous laisse apprécier le travail :

    http://corcelle.wordpress.com/texmacs/plugin-professor/


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0