Accueil > Le robot Edison > Des exemples simples autour du robot Edison

Des exemples simples autour du robot Edison

Dernier ajout : 27 janvier 2016.

Articles de cette rubrique

    27 janvier 2016

  • Détection d’obstacle avec le robot Edison

    Le principe

    Une fois la détection d’obstacle activée en utilisant l’icône Detect Obstacle, le robot envoie des signaux infrarouges depuis les led droite et gauche.
    Si un des signaux est renvoyé par un obstacle, celui-ci sera détecté par la led réceptrice situé au centre de l’avant du robot.

    Par un test avec la boucle if, on peut alors décider de l’action à exécuter (reculer, tourner, ...).

    Un exemple basique

    Dans ce cas, le robot, ne cherche pas à savoir de quel côté se trouve l’objet. En cas de détection, le robot tourne sur lui-même, sinon, il avance.

    Voici son lien.

    Un exemple plus complet

    Dans cet exemple, on utilise deux événements pour agir en fonction de la détection d’un obstacle sur la droite ou sur la gauche.

    Pendant le traitement de cet événement, on arrête la détection d’obstacle.

    Voici son lien.


  • Suivi de ligne avec le robot Edison

    Le principe

    On commence par mettre le robot dans le mode Line Tracking.

    Au départ, le robot est placé sur la ligne noire.

    Lorsqu’il est sur la ligne noire, on fait avancer le robot d’un côté. Sinon, on le fait avancer de l’autre. Le robot avance donc en zigzag autour de la ligne.

    Un exemple

    Ici, le robot avance vers la gauche quand le robot est sur la ligne, sinon il avance à droite.

    Voici son lien.


  • 26 janvier 2016

  • Jouer un bip ou une musique avec le robot Edison

    Jouer un bip

    L’icône Play Beep joue un bip de 50ms.

    Voici un exemple :

    Voici son lien.

    Jouer de la musique

    L’icône Play Music permet de jouer de une à 16 notes par icône.
    On la fait suivre de l’icône Event Wait que l’on configure ainsi : "wait until Music Tune finished". On recommence autant de fois que nécessaire.

    Les notes sont dans le système anglo-saxon. Je ne connais presque rien à la musique. En résumé :

    • c : Do
    • d : Ré
    • e : Mi
    • f : Fa
    • g : Sol
    • a : La
    • b : Si

    Il y a d’autres possibilités que vous retrouverez dans les propriétés de cette icône.

    Chaque note (lettre) est suivi d’un chiffre (de 0 à 7) qui indique le temps.

    Dans l’exemple qui suit, le début est codé : c5c5d5c5f5e7

    Voici son lien.


  • Déplacement du robot Edison

    La commande Dual Drive

    Cette commande, comme son nom l’indique, permet de gérer ensemble les deux moteurs. Elle suffit à tout type de déplacement

    Voici toutes les directions possibles :

    • Forward : avancer
    • Backward : reculer
    • Stop : arrêter
    • Forward right : avancer vers la droite (le moteur gauche est arrêté)
    • Forward left : avancer vers la gauche (le moteur droit est arrêté)
    • Backward right : reculer vers la droite
    • Backward left : reculer vers la gauche
    • Spin right : tourner sur place vars la droite (les deux moteurs tourne dans des sens contraires)
    • Spin left : tourner sur place vers la gauche (les deux moteurs tourne dans des sens contraires)

    La commande Single Drive permet de contrôler un seul moteur à la fois. On peut l’utiliser lorsqu’on retire les roues et qu’on veut actionner un autre mécanisme.

    Le principe d’utilisation

    - On place une icône Dual Drive dans le programme.
    - On choisit une direction et une vitesse.
    - On place derrière l’icône ( Event Wait ). On choisit un temps d’attente.
    - On place derrière une deuxième icône Dual Drive.
    - On choisit comme sa nouvelle direction. Pour l’arrêter, ce sera Stop.

    Un exemple

    Ce programme va faire avancer le robot pendant 5 secondes.

    Voici le lien vers ce programme.

    NB : dans cet exemple, la deuxiéme icône Dual Drive est inutile puisque le programme s’arrête ensuite. Mais de façon générale, il faut cet ensemble de trois icônes pour donner une commande de déplacement.


SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0